Moncentresante

L'argent, un antibiotique naturel utilisé depuis plus de 2000 ans

Vous avez décidé de vous tourner vers les produits naturels pour vous soigner ? Cela semble un bon choix d'autant qu'il existe plusieurs remèdes naturels qui ont des bienfaits incroyables sur la santé. Un des plus renommés à l'échelle mondiale, et certainement le plus utilisé de par son efficacité, est l'argent colloïdal. Utilisé depuis plus de 2000 ans, il s'agit d'un antibiotique naturel, dont les propriétés sont innombrables. Focus sur ce médicament naturel ultra-efficace : l'argent colloïdal.

L'argent colloïdal, de quoi s'agit-il vraiment ?

Produit 100 % naturelle, l'argent colloïdal est en fait un mélange d'eau pure ainsi que de petites particules d'argent invisibles à l'oeil nu. Un mélange, dont les propriétés s'apparenteraient à celles de la pénicilline et certains antibiotiques du même genre. L'argent colloïdal est par conséquent un antibiotique naturel par excellence. Son utilisation date depuis des lustres, voire dans l'antiquité.

L'argent colloïdal, quels sont ses bienfaits ?

Antibiotique naturel, l'argent colloïdal lutte contre divers virus, microbes ou autres bactéries nuisantes. Il renforce le système immunitaire, donc agit efficacement contre différents types d'allergies. Il permet aussi de favoriser une bonne cicatrisation en cas de blessures. À noter que le produit était très efficace lors de la Première Guerre mondiale où il y avait plusieurs blessés. En outre, l'argent colloïdal est un allié incontournable à la cuisine. Stérilisateur parfait, il garde la fraîcheur des aliments et purifie l'eau du robinet.

L'argent colloïdal, où en trouver ?

À la pharmacie, vous en trouverez des flocons d'argent colloïdal qui sont reconnus pour sa couleur foncée. Ils sont produits à base de poudre d'argent. Sur le site http://www.argentcolloidal.fr/ spécialisé sur l'argent colloïdal, vous pouvez aussi en acheter. Sur ce site, la solution est plus limpide, voire d'une qualité irréprochable, que celle proposée à la pharmacie. Et pour cause : ses produits sont obtenus par électrolyse, donc fabriqués par la méthode électrique connue sous le nom de « électrocolloïdale ».